Connexion utilisateur

Accueil

Dimanche 30 septembre à 11h30 : Présentation du bilan de la Course écomobile
à la Journée de l'écomobilité du Rotary (Bouvent - Bourg en Bresse)

Samedi 22 septembre, dix équipes se sont affrontées sur des parcours de 40 km entre ville et campagne en utilisant les places vides des voitures qui passaient. Pour sortir de la ville, les concurrents ont utilisé le vélo et la marche. Sur les grand-routes ils ont pratiqué l'autostop, le plus souvent en utilisant les arrêts d'autostop installés le long des routes. Sur les toutes petites routes de campagne, ils ont marché ou courru et même fait du stop de temps en temps.

L'équipe qui a gagné le prix de la rapidité a fait son trajet en 71 minutes, y compris le temps de faire tamponner sa feuille de route aux deux étapes du parcours. Quand nous avions testé le même parcours en voiture, ça nous avait pris 62 minutes. Les écomobilistes ont gagné du temps en circulant en ville à vélo et en évitant les problèmes de stationnement. Ils en ont perdu en marchant dans la campagne. L'équipe gagnante est montée dans six voitures différentes et son temps d'attente a été de l'ordre de deux minutes à chaque fois. Evidemment, la visibilité de la course a grandement facilité l'autostop. N'empêche que le résultat est bluffant : neuf minutes d'écart seulement par rapport à la voiture ! Nous n'aurions jamais imaginé un résultat pareil.

Le prix du CO2 économisé est allé à une équipe dont chaque membre a émis cinq fois moins de gaz à effet de serre que s'il avait fait le trajet seul dans sa voiture. Avec de telles performances, on pourrait atteindre les objectifs des accords de Paris, même pour la mobilité périurbaine qui est pourtant considérée comme un casse tête.

A noter aussi que toutes les équipes ont largement fait les trente minutes d'activité physique que nous devrions tous faire quotidiennement pour rester en bonne santé.

Cette course préfigure le covoiturage quotidien du futur. Les 40 km de la course ressemblent à l'aller-retour journalier d'un habitant de la périphérie de Bourg. Tout en s'amusant, les concurrents ont montré qu'il est possible de mieux remplir les voitures qui bouchonnent matin et soir aux entrées de l'agglomération.

Plus de détails ici.

Retrouvez la Course dans le Progrès, la Voix de l'Ain, à RCF et Radio B

 

Comment échaper au 'tout-voiture' en périphérie des villes ?

 

Notre association réféchit aux alternatives à la voiture en solo pour ceux qui résident en périphérie des villes. Nous étudions les expériences innovantes, nous lançons des tests et nous faisons des propositions pour l'avenir de la mobilité dans le bassin de Bourg-en-Bresse. A plus petite échelle, nous aidons à la création et au fonctionnement d'écomobile-clubs dans les villages et sur les lieux de travail.

Voici nos thèmes de travail :


Nous avons fait des synthèses sur :

  • La mobilité périurbaine et le climat  (0,7 Mo)
  • Les changements de comportement de mobilité (0,7 Mo)
  • La mobilité numérique (2,4 Mo)
  • Le coût des alternatives à la voiture individuelle (1,1 Mo)


Consultez toutes nos études, lisez nos propositions et particez à nos évènements.

Nous recommandons ...

 

Réfléchissons ensemble ...

Notre assocation regroupe des personnes résidant en périphérie de Bourg-en-Bresse (France).

Vos contributions nous intéressent. Contactez-nous.